Le Forum des Profs de PI

Centralisation des cours, discussions entre collègues...
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours de duel déjà en place

Aller en bas 
AuteurMessage
Matth
GEP
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 27
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Cours de duel déjà en place   Sam 21 Jan - 14:05

Les Bases
Allons-y gaiement ! Les Bases du Duel, c'est par ici !


Bienvenue chers élèves à ce premier cours de Duel !
Je me présente : Braseros, votre nouveau professeur. Mes cours seront généralement longs, celui-ci est court, c'est l'introduction. Nous verrons beaucoup de notions en même temps. (en général deux sortilèges par cours + deux autres notions)

Préambule

Avant de commencer, je dois vous préciser certaines choses. En effet, nous ne sommes ici ni en cours de DCFM, ni en cours de Sortilèges, ni en cours de Créatures. Nous étudierons uniquement les duels sorcier contre sorcier.
Je réaliserai cependant quelques extrapolations occasionnellement.
La discipline du Duel se divise en deux ou trois catégories principales : le Duel Sportif, le Duel Improvisé et le Duel Artistique.

- On va faire de la danse classique dans ce cours, Professeur ?

-Fermez-la, Flanagan, ou je vous colle une retenue !

La première classification désigne le duel comme Sport, c’est à dire encadré, avec des règles strictes.
La seconde aborde le duel « en conditions réelles », contre un Mage Noir par exemple, qui nécessite un pouvoir et une maîtrise plus importante de la Magie que le Duel Sportif, du fait de son caractère imprévisible.
Le Duel Artistique est une nouvelle discipline qui consiste à produire un combat le plus beau possible, avec des sortilèges impressionnants. Ce type de Duel n'est pas très répandu pour le moment.

Nous commencerons par l’étude de la première catégorie, j’ai nommé le Duel Sportif.

- La Danse classique, on abandonne ?

- Finitam Vocalus !

La bouche de Flanagan se ferme et reste collée.

- Ca va mieux comme ça, M. Flanangan. Vous ne risquerez pas de gober les mouches en dormant.

- Il ne dort pas, monsieur.

Dormeus !

-Là, si.



1 - Matériel

La pratique du Duel est une discipline rigoureuse et difficile. Elle nécessite un matériel spécifique.
Sachez tout d’abord que les objets utilisés dans ce cours doivent être entretenus par vos soins et être toujours en parfait état de marche.

Entrons dans le vif du sujet.
Ce que vous avez devant vous est une table de duel. Ses dimensions sont variables, mais 15 mètres de longueur sur 3 mètres de largeur est la taille standard. Cette table permet d’isoler les duellistes du public, si bien sûr il y en a. On recouvre la table de duel d’un drap ou d’une étoffe brodée avec des signes magiques : selon une pratique ancestrale, ceux-ci sont censés renforcer le pouvoir des duellistes. Demandez à votre professeur de Divination pour en savoir plus. Cette table est généralement en bois, traité magiquement bien sûr.
Vous aurez également besoin d’un uniforme de Duel, que vous avez normalement trouvé sur le Chemin de Traverse. Vous irez vous changer toute à l’heure. Comme vous pouvez le constater, il se compose d’une cape courte, d’une chemise rembourrée et serrée par des ficelles, ainsi que d’un pantalon simple. Nous pourrons y adjoindre des accessoires, je vous en donnerai deux par cours environ.


Un petit schéma de flyinthesky
Finissons par le plus important : la baguette magique ! Elle doit être cirée et propre pour une utilisation optimale ; vous devez en prendre particulièrement soin.
Voilà, pour le matériel, c’est fini, nous verrons d’autres objets plus ou moins utiles par la suite.

2 – Comportements


Premièrement, comme vous l’aurez sans doute deviné, le duel est un sport rigoureux qui demande concentration et maîtrise de soi.
La pratique du duel doit s’accompagner d’attitudes et de mouvements précis.

- J'ai la très nette impression que certains de vous ne vont pas être doués.

a – Début du Duel


Le Salut est obligatoire en Duel Sportif. Sans celui-ci, le combat ne peut commencer.
Les deux duellistes doivent se placer face à face, à une distance d’un mètre environ. Ils doivent lever leurs baguettes, celles-ci touchant presque leurs mentons respectifs. Une fois les baguettes abaissées, les duellistes se tournent le dos et effectuent un déplacement. Avec de grands pas, ils s’installent tous deux à l’opposé de la table de Duel, à deux mètres du bout. Les jambes légèrement écartées, pour plus de stabilité, un des bras écarté également.
Ils doivent ensuite lever la main qui tient la baguette en arrière et au-dessus de leurs épaules. Le Combat peut commencer quand l’arbitre du combat a compté jusqu’à trois. Il peut également faire usage d’un sortilège d’explosion.

- Monsieur, c'est quoi un sortilège d'explosion ?

- Bonne question, Miss Brooks. Un sortilège d'explosion produit un grand bruit, comparable au son d'un pistolet moldu.


b – Après le Duel

A la fin du Duel, on effectue le même Salut qu’au départ, sauf si c’est un combat à mort, dans lequel cas, c’est beaucoup moins pratique.

3 - Acteurs


Nous distinguerons trois types de personnes présentes durant un Duel de Base : l'arbitre, les concurrents, le public.

a - L'arbitre

L'arbitre est un élément important du Duel, il donne le départ et en déclare la fin. L'arbitre est autorisé à lancer des sortilèges sur les concurrents s'il le juge nécessaire.

b- Les duellistes

Les duellistes doivent se plier au règlement du Duel, différent à chaque tournoi. Ils peuvent être 1 contre 1 ou 2 contre 2.

c - Le public

Le public regarde et c'est tout. Il n'est pas autorisé à lancer des sortilèges ni tout autre objet risquant de perturber le Duel.

Pour votre premier QCM, nous allons attaquer en douceur. Vous aurez remarqué que, dans ce cours, il n'y a pas de notions historiques : c'est voulu pour ne pas vous embrouiller avec des dates immédiatement.

Bon QCM !


< Pour toutes questions ou tous problèmes en rapport avec les cours de Duel de 2ème année, je vous invite vivement à faire un tour par mon Bureau (cliquez pour suivre le lien) ou de m'envoyer un Hibou (cliquez pour suivre le lien) et je me ferai une joie de vous aider et de vous répondre. >

_________________


Dernière édition par Matth le Sam 21 Jan - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://CodyLand.fr.nf
Matth
GEP
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 27
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Cours de duel déjà en place   Sam 21 Jan - 14:06

Cours n°2
Bienvenue au Second cours de Duel ! Nous allons attaquer les choses sérieuses : l’étude de deux sortilèges, un d’Attaque et un de Défense, ainsi que deux accessoires, d’Attaque et de Défense également.


Le Maléfice du Bouclier

a – Histoire

C’est un sortilège défensif de base : il est relativement facile à lancer. Inventé en 1324 par Lord Hugo Britswick, ce maléfice est très utilisé par les débutants aujourd’hui.
Lord Britswick élevait à l’époque des Dragons. Devant la férocité des créatures, et surtout après de nombreuses brûlures, il décida d’inventer un sortilège lui permettant de se protéger. Les sorts anti-feu n’existaient pas à cette époque. Il inventa le maléfice du Bouclier pour dissiper les effets du feu magique des Dragons.

b – Théorie

Ce sortilège dépend de votre puissance magique : plus vous serez puissant, plus votre bouclier sera résistant. Le sortilège formera un mur d’énergie bombé. Il résistera plus ou moins bien suivant la puissance du sort qui arrivera en face. Le Bouclier apparaîtra dans une gerbe d’étincelles, ce qui a parfois pour effet d’aveugler quelques instants : c’est l’inconvénient de ce Maléfice. Vous imaginerez que ce sortilège ne résistera pas longtemps aux assauts de l’adversaire (trois ou quatre sorts maximum). Sachez également que le Maléfice du Bouclier n’annule pas les sorts : il en répartit la puissance sur toute la surface du mur d’énergie. Votre Bouclier s’usera donc partout en même temps.

c – Pratique

La pratique de ce sortilège est, comme dit plus haut, relativement facile.
L’incantation à prononcer est : clipEus DefENsio !
Le geste a effectuer est simple aussi, il faut dessiner deux cercles dans le vide devant soi. Normalement, des étincelles violettes claires devraient sortir de la baguette et un mur d’énergie, violet également, devrait se former pour vous protéger. Pour ce sortilège, il vous faut bien prendre appui sur la Table de Duel car vous devez encaisser les chocs dus aux sortilèges de l’adversaire. La meilleure solution est de se baisser, en étant le plus près possible du sol ce qui réduit les risques de chute.

La Cape Anti-sorts

a – Histoire

La Cape anti-sorts a été mise au point par Venceslas Guipure au XIIIème siècle (nous n’avons pas de dates). Mr Guipure est l’ancêtre lointain de Mme Guipure. Ce tisseur réputé fournissait alors les uniformes pour les Aurors. Le Ministère de l’époque lui a donc demandé de mettre au point cette cape afin que les Aurors puissent se protéger efficacement.

b – Théorie

Il n’y a pas grand chose à dire à propos de cette cape car le secret de sa fabrication est encore tenu secret par la maison Guipure. Nous savons simplement qu’elle ne protège pas des sorts les plus puissants, et qu’elle « s’affaiblit » vite. Il faut donc penser à la ramener régulièrement chez Guipure afin de la recharger en magie.

c – Pratique

La Cape s’utilise en toutes circonstances : en Duel Improvisé, Sportif ou Artistique. Pour une protection totale, il faut s’en draper. Le seul problème est que dans cette position, on ne peut lancer aucun sort. L’idéal est donc de l’utiliser comme les toréadors moldus, d’une main, en la faisant tourner selon l’angle de tir de l’adversaire. Cette Cape est particulièrement efficace de dos, avec son capuchon, mais il est très laborieux de mener un combat de dos ! Croyez-moi, j’ai essayé.

- Toujours aussi bouffon, ce prof…

- FLANAGAN ! Dehors ! J’enlève 50 points à votre maison pour insulte à un professeur ! Et je vous conseille de chuchoter moins fort la prochaine fois !


Sortilège de Projection

a – Histoire

Créé en 1556 par l’un des gardes du Ministre de la Magie de l’époque, le sortilège de projection fut très utile au Ministère pour protéger les Directeurs de Département entre autres. Il servait à repousser les éventuels agresseurs.

b – Théorie

Ce sortilège est très utile, et pas seulement au cours d’un duel. Il produit un rayon rouge en forme de flèche. Il faudra avoir, ici aussi, une bonne stabilité au sol, le choc étant important. Ce sortilège projette l’objet ou la personne visée selon l’angle de lancement de celui-ci.

- Tout le monde a compris ?

- Non, monsieur.

- Bien, Mr Wilson, je vais expliquer avec un dessin, ce sera peut-être plus clair.



Sur ce premier schéma, vous pouvez voir le sortilège atteignant en ligne droite l'adversaire. Celui-ci est donc projeté en ligne droite.


Sur ce schéma, par contre, le sortilège arrive en biais : on voit bien que la flèche rouge va dans la même direction que le sortilège. Dans ce cas, l'adversaire est projeté au sol.

c – Pratique

Ce sortilège est assez difficile à lancer. En effet, il faut effectuer une rotation du corps en dirigeant la baguette de bas en haut durant la dite rotation.
L’incantation doit être criée. C’est : projEctam cOrpus !
L’adversaire recevra un violent choc frontal. Il est à noter que ce sortilège est contré par le Maléfice du Bouclier.

- A quoi sert ce sortilège s’il peut être contré si facilement ?

- Excellente question, Miss Kenington ! L’atout de ce sortilège est qu’il possède un déplacement rapide une fois lancé ; l’adversaire n’a donc pas le temps de réagir avant que celui-ci ne l’atteigne. Nous verrons cependant des exceptions, notamment pour les Duellistes possédant des bagues de rapidité.


Fils Ligoteurs

a – Histoire

Les Fils Ligoteurs ont été, à la base, créés par un marin sorcier au début du XIXème siècle. Les cordes de ce dernier étaient très longues. Pour gagner du temps, il inventa des cordes capables de s’enrouler autour de n’importe quoi. Il n’avait plus, désormais, à courir d’un bout à l’autre de son bateau à cause des cordages.

- Quelqu’un a sûrement dû les détourner de leur usage !

- Exact, Mr Smith, en effet, un grand duelliste du nom de Wright a détourné les Fils Ligoteurs de leur fonction première lors d’un duel en 1892. Il les utilisa pour bloquer les main de son adversaire, l’empêchant ainsi d’utiliser sa baguette.


b – Théorie

Le fonctionnement de ces fils est au premier abord très simple mais se complique quand on y regarde de plus près. Ils fonctionnaient d’abord avec la simple application d’une potion frisante pour cheveux. Seulement après leur utilisation en duel, des modifications furent indispensables. Traîner trois mètres de corde sur soi pendant un duel n’est pas des plus commode. Wright, le grand duelliste, coupa les cordes en morceaux courts de soixante centimètres environ et les fit tremper dans une potion de lévitation. Les cordes, devenues fils, agissaient alors comme des minis lassos et s’enroulaient autour de l’adversaire.

c – Pratique

L’utilisation des fils n’est pas si facile qu’il n’y paraît : il faut faire attention de ne pas être ligoté par ses propres fils ligoteurs. C’est toute la difficulté de la tâche. Il faut lancer les fils avec force et, si il le faut, s’aider du sortilège de projection que nous venons de voir.
Ces fils s’entortilleront autour de votre adversaire, en privilégiant les mains.
Une astuce pour finir : ces fils s’enroulant autour de toute cible en mouvement, ils peuvent être utilisés pour neutraliser les projectiles qui peuvent vous être envoyés par l’adversaire, par exemple des pierres.

Voilà, le second cours est fini. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques et suggestions concernant celui-ci, par Hibou ou dans mon bureau.

Bon QCM et à la semaine prochaine !


< Pour toutes questions ou tous problèmes en rapport avec les cours de Duel de 2ème année, je vous invite vivement à faire un tour par mon Bureau (cliquez pour suivre le lien) ou de m'envoyer un Hibou (cliquez pour suivre le lien) et je me ferai une joie de vous aider et de vous répondre. >

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://CodyLand.fr.nf
Matth
GEP
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 27
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Cours de duel déjà en place   Sam 21 Jan - 14:06

Cours n°3
Un cours plus imagé que le précédent où vous trouverez, entre autres, la Poudre Fumigène et le Sortilège de Taillade...


Charme de Mutisme

a – Histoire

Ce charme a été inventé en 1992 par Kirley Duke, célèbre membre du groupe Bizarr’s Sisters. Duke créa ce sortilège pour pouvoir se taire et ne pas parler entre ses concerts, pour protéger sa voix. Ce sortilège a été repris par un des assistants du groupe lors d’un duel en 1993. Depuis, ce Charme est couramment utilisé lors des combats.

b – Théorie

Il n’y a pas grand chose à dire au niveau théorique si ce n’est que le sortilège est en quelque sorte un sortilège de stupéfixion centralisé sur les cordes vocales. Son principal inconvénient est qu’il s’atténue rapidement ! Il est donc primordial que vous agissiez vite !

c - Pratique

L’incantation de ce sortilège est : InsOnorus VocAlis !

Le geste est plus dur à réaliser. Pour les musiciens, c’est une clé de sol barrée. En voici le schéma :


(vous remarquerez mes talents de dessinateur…^^')

Le geste s’effectue en même temps que l’incantation. Il faut viser la gorge pour plus d’efficacité. Ce sortilège est temporaire : il ne dure que quelques minutes. Kirley Duke l’utilisait, entre ses concerts, combiné avec une potion lui permettant ainsi d’être muet pendant plusieurs heures.

Poudre fumigène

a – Historique

Le second accessoire défensif de l’année : la poudre fumigène.

Cette poudre, créée en 1873 par les scientifiques du Ministère, s’inspire largement du gaz lacrymogène moldu. Son utilisation la plus courante est la protection des V.I.P, tout comme le sortilège de Projection vu dans la cours précédent.

- Tiens, Flanagan, vous qui êtes visiblement si bavard, qui a inventé le sortilège de Projection ?

- Euh…

- Vous êtes toujours aussi lamentable. Pour votre information, l’inventeur du sortilège de projection est un des gardes du Ministère qui le créa en 1556.


b – Théorie

Ses effets sont multiples : irritations des muqueuses, aveuglement passager…

Cette poudre est un combiné des potions de conjonctivite et de brouillard, ensorcelées avec un sortilège d’explosion.

- Oui ?

- Professeur, comment se fait-il que l’on ait obtenu une poudre alors qu’il y a deux potions liquides et un sortilège au départ ?

- Et bien il se trouve qu’en associant plusieurs éléments magiques, un des effets est parfois le changement d’état chimique. Par exemple, si on mélange deux potions, on obtiendra peut-être à la fin un élément solide. Ce phénomène est assez rare.


Continuons.

La poudre fumigène est très légère et surtout très sensible aux taux d’hygrométrie et de température. L’idéal est de recourir au Sortilège de Conservation. Pour en savoir plus, demandez à votre professeur de Cuisine Magique.

c – Pratique

La poudre fumigène est dite « corpomorphique », ce qui signifie que la poudre change de forme suivant les mouvements du corps. En gros, vous gardez la maîtrise de la poudre même après l‘avoir lancée. Je vais vous apprendre quelques gestes simples pour prendre le contrôle de cet accessoire. Les mouvements s’effectuent avec la main qui ne tient pas la baguette.


Main ouverte : la poudre s’étend et frappe l’adversaire dans son ensemble.


Poing : la poudre se condense et vous devez la diriger sur une partie précise du corps de la cible.

Dès que la poudre a atteint une surface, elle explose, se gazéifie et devient alors acide. Elle attaque toute matière organique sans cependant être mortelle. Je dois vous mettre en garde : une trop forte quantité de cette poudre peut provoquer de graves séquelles. Les Arbitres de Duel Sportif ont posé une quantité limite de poudre utilisable durant un Duel : 10 grammes et pas un de plus. Cette poudre est, comme vous le voyez, de couleur rouge. Elle est donc facilement repérable dans les airs et ce même à petites doses.

Sortilège de Taillade

a – Historique

Utilisé pour la 1ère fois en 1623 par le Botaniste anglais John Floweer, le Sortilège de Taillade fut à l’époque très couramment employé dans les serres d’Europe. Évidemment, ce sort fut rapidement exporté vers une Table de Duel.

John Floweer fut décoré en 1625 du Prix de Botanique pour l’invention de ce sort. Son nom a donné le mot « flower » (fleur) en Anglais moderne.


b – Théorie

Il existe deux variantes de ce sortilège. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est utilisé dans le jardin du sorcier moyen et sur les Tables de Duels. Nous n’étudieront que la première qui consiste à procéder au découpage selon le mouvement de la baguette. La seconde variante est plus classique : la baguette émet un « rayon coupant » continu permettant de tailler avec précision.

c – Pratique

Comme je l’ai dit plus haut, nous n’étudierons que la 1ère variante de ce sortilège.

En voici l’incantation : IncIsio GlObalis !

Voici le mouvement à effectuer :


et des exemples de mouvements de taillade qui peuvent être effectués après l’incantation et le geste initiaux :



Billes de Feu

C’est un de mes accessoires préférés de part sa maniabilité et sa puissance. Gardez bien en tête que les billes de feu peuvent vous sauver la vie dans de nombreuses circonstances.

a – Historique

Créées en 1733 par le Dr Fight, Spécialiste des Duels, les billes de feu sont dotées d’une remarquable puissance. Ce vieux scientifique a eu l’idée de ces objets en remarquant l’inefficacité de l’Incendio face au Maléfice du Bouclier. Il mit un peu plus de 5 ans à élaborer cet accessoire. Il l’introduisit immédiatement dans les cous de Duel qu’il prodiguait dans son école à Pré-au-Lard (cette école de Duel est aujourd’hui fermée).

b – Théorie

Pour la première fois cette année, nous allons étudier l’intérieur d’un accessoire. Voici un schéma en coupe d’une bille de feu.


a : cœur incandescent
b : poudre d’œuf de Dragon
c : poudre de lévitation
d : verre ensorcelé

Comme vous pouvez le voir sur ce schéma, la bille de feu est divisée en 4 parties distinctes.

Le cœur « allume » la bille une fois qu’elle a atteint sa cible. La poudre d’œuf de Dragon facilite ce processus. La poudre de lévitation, comme son nom l’indique, fait léviter la bille et le verre ensorcelé perce les défenses magiques comme le Maléfice du Bouclier par exemple.

c – Pratique

Tout comme la Poudre Fumigène, les billes de feu sont « corpomorphiques ».

Voici quelques gestes élémentaires pour maîtriser ces billes.

Un chose à savoir tout d’abord : une fois lancées, les billes formeront un nuage défensif devant vous.

Pour diriger les billes, il vous faudra vos deux mains. Cependant, ne lâchez pas votre baguette ! (Oui, je fais du préventif pour Flanagan.)

Tendez vos deux mains à plat devant vous. Écartez-les pour séparer le nuage en deux, rapprochez-les pour densifier le nuage.

Rapprochez vos mains du corps puis poussez violemment vers l’avant pour lancer les billes rapidement dans les airs. Redressez vos mains de 90° pour freiner la trajectoire des billes.

Voilà, le second cours est fini. J’espère qu’il vous a plu. Passons au QCM !


< Pour toutes questions ou tous problèmes en rapport avec les cours de Duel de 2ème année, je vous invite vivement à faire un tour par mon Bureau (cliquez pour suivre le lien) ou de m'envoyer un Hibou (cliquez pour suivre le lien) et je me ferai une joie de vous aider et de vous répondre. >

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://CodyLand.fr.nf
Matth
GEP
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 27
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Cours de duel déjà en place   Sam 21 Jan - 14:07

Cours n°4
Poignard Pourfendeur et Maléfice du Croc-en-Jambe au programme ... accrochez vous !


Poignard Pourfendeur

a – Historique

Le tueur à gages Théo Micides forgea ce poignard en 1856. Il lui servait, contrairement aux apparences, à se défendre contre les Aurors qui le recherchaient activement. Il se fit finalement attraper en 1864 et fut condamné à la prison à vie pour tous les meurtres qu’il avait commis durant ses années de liberté.

b –Théorie

Ce Poignard est fait d’un alliage de bronze et d’acier. Il est particulièrement puissant contre les Sortilèges défensifs. Son efficacité est maximale contre le Maléfice du Bouclier. La principale fonction de ce Poignard est l’absorption Magique : il contre la plupart des sortilèges en « dévorant » l’énergie magique qui a permis leur formation. Plus le Poignard travaille, plus il chauffe. C’est pour cette raison qu’une utilisation prolongée est fortement déconseillée.

c – Pratique

Ce Poignard est pratiquement incontournable dans les Duels Sportifs. Pour contrer un sortilège, il suffit de la brandir devant soi. Il y a une technique particulière à utiliser contre le Maléfice du Bouclier : il faut prendre la lame du Poignard entre deux doigts et lancer violemment celui-ci contre le mur d’énergie. Le mur se brisera immédiatement et le Poignard reviendra dans votre main en lévitant.

Maléfice du Croc-en-Jambe

a – Historique

Un célèbre farceur du XVIème siècle, répondant au nom d’Alfred Weasmoch, créa en 1542 le Maléfice du Croc-en-Jambe. Ce sortilège eut un succès fulgurant. Le fils de Weasmoch – s’appelant Weasley à cause d’un fonctionnaire de l’État Civil un peu sourd – améliora le sortilège et tenta de déposer un brevet sur celui-ci en vain.

b – Théorie

Ce Maléfice est un dérivé des sortilèges de folles mains et folles jambes. On ne peut pas échapper à l’effet de ce sortilège sans le Maléfice du Bouclier. Ce sortilège est particulièrement élaboré et surtout très rapide. A moins que le Maléfice du Bouclier n’ait été lancé préalablement, le Maléfice du Croc-en-Jambe atteindra sa cible. J’ai établi dans le cadre du cours une unité de classification des sortilèges par vitesse mais nous verrons cela dans la prochaine session de cours.

c – Pratique

Ce sortilège est difficile à lancer, alors soyez attentifs.

L’incantation est la suivante :

crUris fibUla comItatus

C’est une incantation assez spéciale car le Maléfice est plus ou moins puissant selon le volume de la voix du lanceur.

Voici le geste à accomplir :


Bague de Rapidité

a – Historique

Son inventeur, William Ink, était écrivain. Il créa cet accessoire pour écrire plus vite. Mr Ink enseignait l’Histoire de la Magie à Poudlard au XVème siècle. C’est l’illustre auteur du très célèbre livre « L’Histoire de Poudlard ». Grâce à sa Bague de Rapidité, il écrivit son livre en une quinzaine de jours.

b – Théorie

La Bague de Rapidité est chère pour la simple et bonne raison qu’elle est en argent massif. La Bague ne pourrait fonctionner si elle était constituée d’un autre métal que l’argent pur.
Un sortilège de Vitesse est appliqué à l’argent lorsqu’il est encore à l’état liquide.
Le principal inconvénient de la Bague est simplement la limite de son action : celle-ci est purement physique. En effet, la Bague ne décuple pas la résistance du corps humain. Les effets magiques de la Bague vont s’estomper au fur et à mesure de l’utilisation. Vous remarquerez que l’anneau s’adapte à la taille du doigt.

c – Pratique

Une fois la Bague enfilée sur l’un des doigts de la main porteuse de la baguette, elle s’adapte à la taille du doigt. Il faut savoir que la Bague accélère les mouvements de la main et les transmissions nerveuses cerveau-main. Elle n’accroît cependant pas l’activité cérébrale. En gros, vous lancerez vos sortilèges plus rapidement mais il faudra garder de bon réflexes.
Attention toutefois : un Impedimenta visant les mains annule les effets de l’anneau pendant quelques minutes. L’Impedimenta ne fera que ramener la vitesse de vos mouvements à une vitesse normale.

~ ~ ~


Vous aurez remarqué qu’aujourd’hui nous n’avons pas abordé de Sortilège Défensif. Nous allons étudier à la place l’utilisation des accessoires dans un Duel Sportif.

Les accessoires dans un Duel ne sont pas indispensables mais fortement conseillés. Ils sont utilisés depuis le Xème siècle. Les règlements des Tournois de Duel diffèrent sur les accessoires. C’est pour cela que je vais poser les règles avant que nous entrions dans des notions plus compliquées.

Lors de nos Duels, car oui, nous en ferons, le nombre d’accessoires autorisés sera de trois seulement, accessoires Défensifs et Offensifs confondus. Je vous pose cette limite simplement parce que vous débutez parce qu'il faut reconnaître que le maniement des sortilèges est plus difficile que celui des accessoires. Sachez qu’un Duelliste qui base sa stratégie et ses combats uniquement sur l’utilisation des accessoires est un mauvais duelliste : un moldu pourrait combattre exactement de la même façon. Il faut que vous compreniez que les accessoires sont là pour vous aider dans le combat, la pratique des sortilèges restant l’instrument principal.

Voilà, merci de votre attention et à la semaine prochaine ! Et, prévoyez vos uniformes de Duels pour le prochain cours.

Bon QCM.


< Pour toutes questions ou tous problèmes en rapport avec les cours de Duel de 2ème année, je vous invite vivement à faire un tour par mon Bureau (cliquez pour suivre le lien) ou de m'envoyer un Hibou (cliquez pour suivre le lien) et je me ferai une joie de vous aider et de vous répondre. >

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://CodyLand.fr.nf
Matth
GEP
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 27
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Cours de duel déjà en place   Sam 21 Jan - 14:07

Cours n°5 (devoir)
Duel entre deux professeurs, observez bien !


Ce cinquième cours de votre première session est, vous le verrez, très spécial. En effet, nous allons passer à la pratique pure et simple : nous allons combattre.

Le Pr. Rukario m’a fait le plaisir de venir faire une démonstration avec moi. Comme vous le savez il est le professeur de Défense Contre les Force du Mal de 2ème année : vous pouvez donc le remercier d'avoir sacrifié de son temps pour vous. Il n’y aura pas d’arbitre pour ce Duel étant donné que je suis le seul à pouvoir assumer cette tache dans la classe.

Pr. Rukario vs Pr. Braseros

Configuration (accessoires) :

Pr. Rukario
- Cape anti-sorts
- Bague de Rapidité
- Fils Ligoteurs


Pr. Braseros
- Billes de Feu
- Poignard Pourfendeur
- Poudre Fumigène


Salut des deux adversaires.

1, 2, 3… que le Duel commence !


- projEctam cOrpus !
Le Pr. Rukario est violemment projeté à l’autre bout de la Table de Duel.
- crUris fibUla comItatus ! hurle le Pr. Rukario.
Le Pr. Braseros tombe à la renverse et s’ouvre la lèvre.
- clipEus defENsio !
Le Pr. Braseros sort les billes de Feu de leur bourse et les fait léviter devant lui.

Le Pr. Rukario utilise les pouvoirs de sa Bague de Rapidité et crie :
- clipEus defENsio !

C’est peine perdue.
Le Pr. Braseros tend ses bras et les projette en avant. Les Billes de Feu se précipitent à une vitesse vertigineuse contre le Bouclier du Pr. Rukario, qui cède dans une explosion violette. Elles vont atteindre le Professeur quand…
Il se retourne brusquement et sa Cape anti-sorts le protège de la chaleur des Billes !

- incIsio glObalis !

Le Sortilège de Taillade fissure le Bouclier du Pr. Braseros qui commençait à faiblir avec le temps : le mur d’énergie vole en éclats.
- insOnorus vocAlis !
Le Pr. Braseros devient aussitôt muet.
Le Pr. Rukario lance ses Fils Ficeleurs à l’assaut, liant les mains de son adversaire.

Le Professeur Braseros est incapable de lancer de sortilège.

Fin du Duel.

Victoire : Pr. Rukario

Le Pr. Braseros se relève promptement en se défaisant des Fils et du Sortilège de Mutisme.

Comme vous avez pu le voir lors de cette démonstration, nous avons utilisé uniquement des sortilèges que vous avez vu lors de cette première session.

Divisez-vous par groupe de deux et pratiquez les sortilèges que vous avez appris lors de ces 5 dernières semaines…

- Non, Flanagan, les sortilèges d’Acné et de Pousse-oreille ne sont pas autorisés ! J’enlève 20 points à votre maison. Amenez Mademoiselle à l’infirmerie.

45 minutes plus tard…

Je vois que vous avez bien pratiqué, à l’état de vos uniformes, je vous ai préparé un devoir assez corsé, c’est pour cette raison que le cours aujourd’hui est succint.

Bon devoir et à la semaine prochaine. Nous passerons à quelque chose de nouveau…


< Pour toutes questions ou tous problèmes en rapport avec les cours de Duel de 2ème année, je vous invite vivement à faire un tour par mon Bureau (cliquez pour suivre le lien) ou de m'envoyer un Hibou (cliquez pour suivre le lien) et je me ferai une joie de vous aider et de vous répondre. >

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://CodyLand.fr.nf
Matth
GEP
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 27
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Cours de duel déjà en place   Sam 21 Jan - 14:08

Cours n°6
L'intro de la nouvelle session !


Les cinq prochaines semaines, nous allons étudier la théorie de la « Confrontation Magique » ou plus simplement les rapports de force lors d’un Duel.

L’étude de cette notion assez importante se décompose, à votre niveau, en trois parties :

1 – Le Sorcier
2 – La Baguette
3 – Le Sortilège


Le Sorcier


Dans les prochains cours, je vous décrirai les différents éléments qui font la puissance d’un Sorcier. C’est le concept le plus important et le plus complexe de cette session. Nous étudierons les différentes influences qui font la puissance d’un Sorcier : l’ascendance, l’expérience, l’âge, la psychologie, entre autres.


La Baguette


La Baguette Magique, vous êtes au courant, est une pièce capitale lors de la pratique de la Sorcellerie. Le bois, l’élément magique, les prédispositions et le fabricant sont autant de paramètres qui font qu’un Sortilège sortant d’une baguette est plus puissant que son jumeau lancé par une autre.


Le Sortilège


On pense souvent que c’est le Sorcier et la Baguette qui font tout. Faux ! Par exemple, un Avada Kedavra lancé par une excellente Baguette et un Sorcier aguerri aura le même effet que s’il était lancé par un Sorcier classique et une Baguette moyenne. L’exemple est extrême : la baguette et le sorcier font beaucoup, mais le sortilège a sa part d’importance. Caractéristiques à prendre en compte : l’âge du Sortilège, la force, la rapidité.



Ces trois éléments font partie du « Triangle Elémentaire ». Ce triangle est capital dans la pratique du Duel. Le voici :


Merci de votre attention et à la semaine prochaine.

Promis, je recommence mes cours super-longs… ^^

Bon QCM !


< Pour toutes questions ou tous problèmes en rapport avec les cours de Duel de 2ème année, je vous invite vivement à faire un tour par mon Bureau (cliquez pour suivre le lien) ou de m'envoyer un Hibou (cliquez pour suivre le lien) et je me ferai une joie de vous aider et de vous répondre. >

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://CodyLand.fr.nf
Matth
GEP
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 27
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Cours de duel déjà en place   Sam 21 Jan - 14:08

Cours n°7
Attention !! Cours particulièrement corsé...


Nous allons étudier aujourd’hui le Sorcier et son pouvoir. Ceci est très important. Alors ne perdons pas de temps et commençons immédiatement.

Ascendance

La puissance d’un Sorcier dépend pour environ un quart de la puissance de ses parents. Plus les parents sont puissants, plus l’enfant est susceptible de l’être. Cependant, il existe certaines exceptions comme les Cracmols, par exemple. Le fœtus, dans le ventre de sa mère, construit son pouvoir. C’est la raison pour laquelle les mamans sont si fatiguées durant leur grossesse. Un facteur génétique, comme l’appellent les moldus, est aussi à prendre en compte : en fait, l’enfant hérite aussi du pouvoir de son père et de ses ancêtres.

Et les enfants sorciers nés de moldus me direz-vous ? Pour eux, c’est différent. Je dirai qu’à la limite, ils ont plus de chance de naître de parents moldus. En fait, la détermination du pouvoir des enfants de moldus se fait presque au hasard. Un enfant de moldu peut très bien être plus puissant qu’un enfant de parents sorciers. Nous sommes encore incertains pour ce qui est des moldus les recherches étant jugées, pour le moment, peu intéressantes dans la communauté scientifique magique.

Expérience

Ce que j’entends par expérience est la pratique de la magie, l’entraînement magique en réalité. Pratiquer la magie accroît le pouvoir d’un sorcier. Certaines modifications peuvent être apportées au pouvoir du Sorcier au moyen de Sortilèges spéciaux. Lord Voldemort a acquis une puissance aussi immense en la « pompant », grâce à la magie noire, sur d’autres Sorciers. La Magie, c’est comme le sport : plus on en fait, plus on est doué (notez la rime).

Âge

Vous l’apprendrez tout au long de votre scolarité en Magie : plus on est vieux, plus on est puissant. C’est valable pour tout : les humains, les objets, les lieux. Nous savons aujourd’hui mettre en relation l’acquisition du pouvoir avant la naissance et après :
_Avant la naissance, le pouvoir augmente très rapidement. _Dès que le Sorcier est né, cette acquisition ralentit brusquement pour devenir presque inexistante les dernières années de la vie du Sorcier.

Mental

Dans la pratique de la Sorcellerie, l’état mental du Sorcier est primordial. Un Sorcier dépressif, aussi puissant qu’il soit, peut être vaincu par un élève de première année. C’est le mental du Sorcier qui gouverne la baguette, le sortilège, le pouvoir. Si l’esprit n’est pas maîtrisé, des phénomènes magiques inattendus peuvent se produire.

Calculs mathématiques et autres activités vomitives

Dans cette partie pratique, nous allons apprendre à « calculer » la puissance d’un sorcier. C’est assez complexe au début, mais vous y arriverez progressivement. Vous allez calculer mon pouvoir. Ce pouvoir se mesure sur une échelle, allant de 1 à 10.

1 : moldu
10 : le sorcier le plus puissant du monde

La valeur maximale est calculée, comme vous le constatez, selon la puissance du meilleur sorcier mondial. Cette échelle peut donc varier d’une année à l’autre.

Nous allons travailler sur un modèle-type :

Nom : Smith
Prénom : Anthony
Âge : 15 ans
Expérience : 5ème année à Poudlard, pratique la magie depuis l’enfance

Père : Jason Smith
Niveau du père : 6
Mère : Élisabeth Smith
Niveau de la mère : 8

Nous savons que le niveau de puissance d’un Sorcier dépend pour un quart de celui de ses parents. Voyons un schéma récapitulatif (il intègre des données non précisées dans le cours) :


Symboles

+ => addition
- => soustraction
/ => barre de fraction
: => division
* => multiplication
>> => arrondi (à l'unité inférieure)
<< => arrondi (à l'unité supérieure)

Pour calculer le niveau de pouvoir d’un Sorcier, on commence par établir celui de son ascendance.

Donc, ici,

8 + 6 = 14
14 : 2 = 7

Si la division ne tombe pas sur un chiffre entier, on arrondit au chiffre inférieur. Donc, nous avons ici, pour le moment :


Le Garçon a 15 ans. Nous pouvons donc estimer qu’il est à un sixième de sa vie. A ses pouvoirs légués par ascendance s’ajoute le sixième de son pouvoir à la naissance donc, pour résumer, on ajoute les pouvoirs légués par ses parents et un sixième de celui-ci.

1/6 de 7 = 1/6 x 7 = 7/6 = 7 : 6 >> 1

(on arrondit généralement au chiffre en dessous si on n’obtient pas un chiffre entier)

On a donc :


Et enfin, la partie « Expérience ». Sachant que le garçon a vécu dans une famille de sorciers et qu’il est allé à Poudlard ensuite, pendant 5 ans, il a souvent pratiqué la magie depuis sa naissance. Voici l’échelle d’expérience (c’est encore aléatoire, les recherches sur le sujet sont en cours) :

Pratique de la magie (depuis la naissance) :

Pas du tout : 0
Très peu (généralement les sorciers nés de parents moldus avant d’entrer à Poudlard) : 1
Peu (une fois par an) : 2
Souvent (une fois par mois) : 3
Très souvent (une fois par semaine) : 4
En permanence (tous les jours) : 5

Anthony Smith a donc un score de 3 sur l’échelle d’Expérience :


Passons maintenant au calcul du pouvoir entier.

Je vais vous donner une méthode de calcul.


& = pouvoir de la mère
# = pouvoir du père
ô = pouvoir légué par les parents
v = fraction de vie vécue
a = facteur âge dans le calcul du pouvoir
exp = expérience magique

(& + #) : 2 = ô
v * ô = a

ô * ¼ = « ascendance »
a * 1/3 = « âge »
exp * 5/12 = « expérience »

« ascendance » * ¼ + « âge » * 1/3 + « expérience » * 5/12 = pouvoir de la personne.


Exemple :

(8 + 6) : 2 = 7
1/6 * 7 = 7/6 = 7 : 6 >> 1
5/12 * 3 = 15/12 << 2 (ici, on arrondit à l'unité supérieure si on ne tombe pas sur un chiffre entier)

7 * ¼ + 1 * 1/3 + 2 * 5/12 = 7/4 + 1/3 + 10/12 = 1,75 + 0,33 + 0,83 << 2 + 1 + 1 = 4

Le jeune sorcier a un indice 4 de pouvoir. Vous remarquerez qu'on effectue d'abord chacune des opérations séparément puis, au moment d'ajouter les différents résultats obtenus, on arrondit les chiffres obtenus à l'unité supérieure s'ils ne sont pas entiers.


Passons au QCM !

À la semaine prochaine ! ^^


< Pour toutes questions ou tous problèmes en rapport avec les cours de Duel de 2ème année, je vous invite vivement à faire un tour par mon Bureau (cliquez pour suivre le lien) ou de m'envoyer un Hibou (cliquez pour suivre le lien) et je me ferai une joie de vous aider et de vous répondre. >

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://CodyLand.fr.nf
Matth
GEP
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 27
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Cours de duel déjà en place   Sam 21 Jan - 14:08

Cours n°8
Le Cours n°8 concernant les sortilèges !


Nouveau cours aujourd’hui : l’étude du Sortilège ! Vous comprendrez aisément que c’est la partie la plus importante de cette session, alors soyez attentifs !

Inventeur

L’inventeur d’un Sortilège fait beaucoup. En effet, plus l’inventeur est puissant, plus le sortilège le sera. Pour calculer le niveau de puissance du sortilège qui dépend de son inventeur, on divise simplement par 2 le niveau de puissance du Sorcier, en arrondissant à l’unité inférieure.

Âge

L’âge du sortilège est aussi important. En magie, plus le sujet est vieux, plus il gagne en pouvoir, nous l’avons vu au cours de l’étude du pouvoir du Sorcier il y a 15 jours. Un sortilège ne « meurt » pas. L’évolution est donc bien plus lente que pour les Sorciers. En général, un Sortilège gagne un point de puissance globale par siècle.

Rapidité et Force

Nous entrons dans des notions plus complexes. A votre niveau de seconde année, vous êtes pour le moment incapables de mesurer les niveaux de rapidité et de force d’un sortilège. Cela suppose la possession d’appareils spéciaux tels que des Révélateurs de Rayon Magique ou des Mesureurs de Chocabilité Frontale. C’est pour ces raisons, entre autres, que pour le moment je vous donnerai toujours les niveaux de rapidité et de force des sortilèges. Ils sont décrits sous forme d’échelle allant de 1 à 5.

Voici les indices de tous les sortilèges vus depuis le début de l’année :

Maléfice du Bouclier : force(4) / rapidité (2)
Sortilège de Projection : force(4) / rapidité (4) => dangerosité(3)
Charme de Mutisme : force(2) / rapidité (1)
Maléfice du Croc-en-Jambe : force(2) / rapidité (4) => dangerosité(2)
Sortilège de Taillade : force(4) / rapidité (3) => dangerosité(4)


Dangerosité

Comme la plupart des mesures, la dangerosité d’un sortilège se mesure sur une échelle de 1 à 10 suivant les séquelles post-sortilège :

0 : aucun effet
1 : blessures physiques douces, engourdissements, petites écorchures
2 : hématomes, peau taillée légèrement
3 : taillades moyennes, bras ou jambes fêlés
4 : taillades larges, bras et jambes cassées
5 : veines ouvertes, bras, jambes, membres cassés
6 : hémorragie interne et externe, atteinte des organes vitaux
7 : modification de la physiologie
8 : modification profonde de la physiologie (membres en moins…)
9 : (no comment)
10 : mort

Évidemment, certains sortilèges ne rentrent pas dans cette échelle tels le Wingardium Leviosa qui peut infliger différentes séquelles. On pourrait aussi citer la plupart des sortilèges défensifs.


< Pour toutes questions ou tous problèmes en rapport avec les cours de Duel de 2ème année, je vous invite vivement à faire un tour par mon Bureau (cliquez pour suivre le lien) ou de m'envoyer un Hibou (cliquez pour suivre le lien) et je me ferai une joie de vous aider et de vous répondre. >

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://CodyLand.fr.nf
Matth
GEP
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 27
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Cours de duel déjà en place   Sam 21 Jan - 14:09

Cours n°9
Le Cours n°9 est très court mais le cour n°10 sera corsé comme vous le verrez la semaine prochaine.


Bonjour tout le monde !

Vous voici de nouveau dans cette salle pour continuer la séquence en cours. Aujourd’hui, la Baguette Magique sera notre principale préoccupation. Vous avez déjà étudié sa composition. Aussi, nous étudierons en détail les conséquences de celle-ci.

Le Bois

Nous le verrons dans le prochain cours que le bois de la baguette agit sur le sortilège.

L'acajou : force (+3) rapidité (+1)
L'aulne : force (+1) rapidité (+4)
Le bouleau : force (+2) rapidité (+1)
Le chêne : force (+3) rapidité (+2)
L'érable : force (+2) rapidité (+2)
La goyave : force (+2) rapidité (+3)
Le Houx : force (+2) rapidité (+4)
L'If : force (+3) rapidité (+3)
L'orme : force (+4) rapidité (+3)
Le noisetier : force (+1) rapidité (+1)
Le peuplier : force (+3) rapidité (+2)
Le saule : force (+5) rapidité (+4)


L’Élément Magique

De la même manière, l’élément magique a lui aussi une influence sur le sortilège.

Nerf de Dragon : force (+5) rapidité (+2)
Cheveux de Sirène : force (+1) rapidité (+3)
Cheveux de Vélane : force (+2) rapidité (+4)
Plume de Phénix : force (+5) rapidité (+2)
Crin de Licorne : force (+2) rapidité (+5)
Crin de Centaure : force (+3) rapidité (+5)
Cheveux de Troll : force (+4) rapidité (+1)
Plume ET crin d’Hippogriffe : force (+4) rapidité (+3)
Écaille de Basilic : force (+5) rapidité (+5)

Vous allez me dire que j’ai fait une erreur : nous avons vu dans le précédent cours que les échelles de force et de rapidité allaient de 1 à 5 ! Eh bien non ! C’était sans compter les différentes influences de la baguette magique. Vous en saurez plus lors du cours de pratique. ^^

Voilà, le cours d’aujourd’hui est terminé !

Je voudrais remercier le Professeur de Sortilèges de 1ère année, j'ai nommé le Pr. LuckyDuck, pour sa contribution.

Bon QCM !


< Pour toutes questions ou tous problèmes en rapport avec les cours de Duel de 2ème année, je vous invite vivement à faire un tour par mon Bureau (cliquez pour suivre le lien) ou de m'envoyer un Hibou (cliquez pour suivre le lien) et je me ferai une joie de vous aider et de vous répondre. >

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://CodyLand.fr.nf
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours de duel déjà en place   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de duel déjà en place
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la place du "solfège" en cours
» Elaboration du cours de 5e sur la place de l'Eglise au MA
» comment remet on en place des élèves qui s'accaparent le cours par leurs interventions ?
» Mise en place de cours en ligne
» estrade salle de cours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Profs de PI :: Duel-
Sauter vers: